googleff67d47ac9ca539a.html

Hommage à Michel BAILLET

Michel baillet

Il nous a quitté le 1er Janvier, jetant un voile de tristesse sur la nouvelle année.

Ceux qui l’ont connu ne pourront oublier sa grande silhouette et son sourire chaleureux de bienveillance qui attirait les cœurs avec confiance.

Son regard limpide pailleté de clairvoyance devinait, il était toujours présent pour aider avec l’élégance de la discrétion.  

Homme courageux et d’une très grande culture, il avait été Secrétaire Général et responsable des Sociétés Savantes de Maine et Loire, organisant chaque année avec les Associations d’importants colloques dans des lieux parfois prestigieux comme Les Greniers Saint-Jean ou le château du Plessis-Macé.

Il organisait La Biennale des Ecrivains de l’Anjou dans les salons du Conseil Général, rencontres enrichissantes des auteurs et lecteurs avec souvent aussi la présence d’Hervé Bazin.  

Membre  des Lyriades, il assistait très régulièrement aux réunions et conférences pour la défense de la Langue Française. 

Il était mélomane, il aimait les opéras et les concerts.

Au décès de Jean Jullion, Président de La Plume Angevine, il était là, près de Jean- Jacques Jullion , son fils, pour le soutenir, le conseiller ,l’aider à reprendre le flambeau de La Plume Angevine et succéder à son père dans un rôle de Président.

Michel Baillet apportait une aide précieuse , volontaire avec discernement, et conseils avisés, un certain charisme , il restait   secret et efficace  avec générosité, une très grande bonté  et aussi une très grande modestie.

 IL a sculpté dans nos cœurs des souvenirs précieux que nous ne pourrons oublier, des souvenirs d’un homme remarquable.

  Luciole BOUCHE

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×